261157992_4521518277917188_6404144303903668521_n.jpg

« L’expression de la matière »

Pour comprendre ma pratique, il faut revenir à l’origine du mot « fresque ». Ce dernier est issu de l’italien affresco, signifie « dans le frais ».

 

Une application des pigments doit être réalisé directement dans l’enduit frais, ce qui ne laisse aucune possibilité d’effacer. La nature exceptionnelle et lumineuse procurée par la chaux en séchant me permet d’avoir un dialogue avec la matière, de la ressentir mais aussi de la laisser se dévoiler.

Mais ma technique ne s’arrête pas là, puisque j’ai créé la possibilité de rendre transportable mes fresques. Ces « murs nomades » sont de véritables morceaux de murs déplaçables.

Lillia_Baudo